MARCHÉ DE POTIERS

Publié le par ceramistes-contemporains

nt qui???

 

Ce dimanche 24 juin 2012 à Mouans-Sartoux, la Fête des Potiers. Venez nombreux dans le 06.

 

Au passage, admirez le très vieux village et son plan en damier où les rues restent fraiches malgré la canicule estivale que l'on subit actuellement. Son vieux chateau comporte un plan triangulaire assez rare, il est flanqué d'un cube vert pomme du plus bel effet, Espace de l'Art Concret.

nt cath de souzaCatherine de Souzant claire et françois chesneau c F

Le maire, Mr Aschieri grande figure écologiste locale, a su donner à la Provence une image moderniste qui lui manquait un peu depuis la construction de la Fondation Aimé Maeght.

Je lui rend publiquement hommage parce qu'on ignore peut-être mon réel respect de sa démarche. Et puis finalement on se passe encore assez bien d'Ikea...

 

C'est ainsi qu'au bord des routes on trouve éparpillés des panneaux qui appellent à venir acheter autre chose que du made in china de qualité passable. Quoique les Chinois soient capables de créer de la céramique d'exception. Voir les pages ... Zhu Legeng

nt florence de sacy

Florence de Sacy

Allez sur les marchés vous ne serez jamais déçus; les potiers qui s'y présentent sont toujours d'excellents artisans, parfois même de très grands artistes mondialement renommés. Ainsi Monique DEGLUAIRE n'a jamais raté le marché de son village, Chapaize, allant même jusqu'à rater une expo de galerie pour prendre le temps de se consacrer à sa production de marché. C'est son choix.

degluaire grenouilleMonique Degluaire

Il est vrai que la plupart ont effectivement deux productions, celle des galeries renommées et celle des marchés de potiers. Le faible prix des deuxièmes s'explique dans la différence de qualité des oeuvres. Mais je vous rassure, le coeur y est toujours !

François GALLISSAIRES par exemple pratique la double production avec beaucoup de talent. Ses grands coffres se vendent très bien en galeries mais trouveront difficilement preneur sur un marché où le panier moyen dépasse rarement les quelques dizaines d'euros...f gallissaires drouot

 

Un bon céramiste de galerie refuse de vendre ses oeuvres majeures au passant qui passe. Par honnêteté vis à vis de la galerie qui prend un risque à l'inviter à ses frais.

Personnellement j'ai toujours tout payé, local, éclairage, cartons d'invitation, affiche parfois et avec la pose c'est un vrai luxe ! Alors ce beau cadeau a un prix, celui de l'exclusivité.

nt gorkaGorka

C'est comme ça que j'ai toujours eu des oeuvres exceptionnelles à présenter à ma fidèle clientèle qui venait souvent de très loin pour venir l'admirer et l'acheter.

Ca s'est toujours bien passé, sauf quelques mauvais joueurs, très peu, qui pensaient pouvoir me rouler impunément. Dommage pour eux ! Les galeries amies passaient me voir et je les affranchissais des difficultés que j'avais pu avoir avec certains; NORMAL !

 

Pour finir sur une note positive et chaleureuse, bien venue à Mouans-Sartoux !

 

nt brendan tangBrendan Tang

Commenter cet article