MONTIÈRES (1917-1933)

montière1

Qu'il est bon de se retourner vers son passé à l'heure de la mondialisation !

Pourquoi souffrons-nous tant d'une perte de notre identité ? Peut-être bien qu'à force d'acheter des objets produits aux 4 coins du monde nous ne savons plus qui nous sommes ???

Les amateurs de CÉRAMIQUE m'auront déjà pardonnés  cette disgression.


montières12

La FAIENCERIE PICARDE nait en 1915, ses propriétaires Messieurs Trouillot et Marque mobilisés sur le front sont obligés de vendre à Désiré BORCK le 2 avril 1917.

Le nouveau propriétaire confie à un  ancien élève de Clément MASSIER*, Jean BAROL, la direction artistique de l'atelier. BAROL possède son propre atelier à Cannes où il y produisit de 1913 à 1927 sous la marque de BACS.

montières16montières15

Jean BAROL travaillera 3 ans à Amiens assisté de l'un de ses associés de Cannes, le tourneur Jean SICARD.

A cette époque la terre utilisée est rouge et provient de Vallauris, les décors sont "Napoléon III" et la marque apposée est celle de la Faiencerie Picarde.

A partir de 1920, août plus précisément, Marcel Corbillon reprend les rênes de l'atelier, Jean BAROL retourne à Cannes et Maurice Dudicourt reprend la direction artistique assisté du dessinateur Guy DUMESNIL. montières14

 

A partir de là, grand foisonnement autour de la manufacture, de nombreux décorateurs passent par Amiens, notamment Guy ARNOUX dont vous pouvez admirer la paire de potiches à l'aigle, plus tard Georges TRIBOUT.

montières7

En 1927 est fondée la sarl de la CERAMIQUE D'ART DE MONTIÈRES, Pierre MOTTON en est le Gérant et la direction prise depuis 1920 est confirmée, l'art-déco règne en maitre sur toute la production.


montières8montières 4

 

La crise de 1929 affaiblit l'atelier qui ne garde que 3 collaborateurs. Les dernières créations voient apparaître la signature GENO, construction autour de la racine latine du prénom Geneviève : GENOVEFA. Cette marque est déposée en 1930.

montières9

En 1933 la production s'éteint à Amiens pour reprendre à Sèvres en face (?) de la Manufacture, Lors de l'Exposition Universelle de 1937 Pierre MOTTON obtient une médaille d'or pour la production de Montières. 1938 rideau !


montières2montières17

 

* Articles persos dans ce blog, bonne lecture...

 

Maryse BOTTERO a écrit BARBOTINES DE LA COTE D'AZUR disponible sur Amazon.fr (ici)