LA PART DU FEU

Publié le par ceramistes-contemporains

janet m boite

2 nouvelles photos le 4 mars 2012

C'est une notion un peu étrange pour le Néophyte. La part du feu ce serait comme si le four avait voulu se garder la plus belle pièce pour lui. N'est-ce pas Gil ? Browaeys* pour ceux qui ne suivent pas...


janet m vase 1 et 2 Janet MANSFIELD*

 

La part du feu ce sont ces oeuvres quasi-imprésentables en galeries parce que tordues, déformées, brisées par l'intense énergie développée dans un four à bois de grand feu à des températures hallucinantes dépassant les 1350° C.

Ci-dessous deux très beaux exemples par Peter VOULKOS*  inscrit au tableau d'honneur de CERAMISTES CONTEMPORAINS en ce mois de mars...


voulkos plate part du feuvoulkos plate8

astoul four

 

Tout ça pour expliquer à ceux qui ne le sauraient pas que la céramique contemporaine est un plus vaste monde encore qu'ils ne peuvent se l'imaginer... Et que ce qui est exposé en galerie ne représente que la partie visible de cet art.


lollmann vase

La part du feu n'a pas de prix : nul pour ceux qui butent du pied  sur une oeuvre nonchalamment abandonnée au fond de l'atelier, intouchable pour les rares amateurs qui ont été séduits par l'étrange alchimie qui se produit le soir au fond de la grotte brulante...

 

"Cherchez et vous trouverez".

Ci-dessus, le four d'Eric Astoul*

 < Uwe LOLLMAN*

 

g browa cuisson

 

gbrowa2

 

Le Sage assis à côté de son four c'est l'Immense Gil BROWAEYS*, Gilou pour les intimes... et son Oeuvre!

Commenter cet article